L’État stratège pris dans les taux. L’invention d’une agence de la dette publique française

Résumé : Cet article prend pour objet l’implémentation en France, au début des années 2000, d’un standard bureaucratique pour le management de la dette publique. Mis en forme par les organisations internationales afin d’envoyer aux investisseurs financiers un message crédible de technicisation et de dépolitisation de la dette, le format agence a été remodelé pour convenir aux spécificités de l’administration publique domestique. Loin de correspondre à la dépolitisation rationnelle postulée de façon mécanique par le modèle, les controverses soulevées par le design de l’Agence France Trésor réarticulent d’une façon inédite les exigences de l’environnement financier international, la volonté de réforme des représentants politiques et les capacités propres d’action politique de l’administration des Finances.
Type de document :
Article dans une revue
Revue française de science politique, 2016, 66 (3), 〈10.3917/rfsp.663.0435〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01631763
Contributeur : Christine Okret-Manville <>
Soumis le : jeudi 9 novembre 2017 - 16:33:27
Dernière modification le : vendredi 10 novembre 2017 - 01:21:52

Identifiants

Collections

Citation

Benjamin Lemoine. L’État stratège pris dans les taux. L’invention d’une agence de la dette publique française. Revue française de science politique, 2016, 66 (3), 〈10.3917/rfsp.663.0435〉. 〈hal-01631763〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

3